Camps d’été 2020

Le scoutisme, une aventure qui ne s’arrête jamais. Echos des camps louveteaux et éclaireurs de cet été.

Commençons par les éclais raconté par Amandine : Cette année scoute quelque peu particulière s’est finie comme toutes les autres : par un grand camp ! C’est donc tous joyeux que vendredi 17 juillet 2020, les éclaireurs de Bois-Colombes, de la Celle-Saint-Cloud et de Clichy-Levallois se sont retrouvé à Saint-Léger en Yvelines. Les règles sanitaires expliquées et mises-en place, le camp a commencé… et dès le premier soir, il nous a été annoncé que la quasi-totalité des habitants de la ville où nous campions avait disparus… Seuls restaient un vieux pécheur, un scientifique, une petite Eulalie qui avait perdu ses parents et un vieil adjoint au maire… Il était bien sûr question de retrouver ces disparus, mais tout d’abord, il nous fallait reconstruire la ville ! Trouver un système politique, des provisions pour survivre !

Nous avons fini par construire notre propre ville… définir une constitution, répondre aux besoins des habitants… Et vous, comment rebâtiriez-vous votre ville, si demain, la quasi-totalité de ce que vous connaissez disparaissait ?

Et bien sûr, pour accompagner ces réflexions, il y a eu sur ce camp de belles rencontres, des jolies choses apprises, de gros fou-rires partagés dans les douches, en cuisinant ou en construisant une table !

L’aventure scoute n’étant pas de tout repos, c’est exténués que le 31 juillet, les éclaireurs ont repris leurs routes respectives, dans la promesse de se souvenir de ce camp pendant longtemps !

Et les louveteaux ? C’est Ernest qui raconte. Le camp s’est déroulé avec la meute de Sèvres, nous avons donc appris à tous nous connaître, d’abord en nous présentant, puis en jouant en équipes mixtes. Tout au long du camp, nous avons pratiqué de nombreux jeux collectifs : ballon prisonnier, thèque, poule-renard-vipère. En plus de chanter à chaque repas et au coucher, nous avons dormi une nuit à la belle étoile, nous nous sommes affrontés, par sizaine, à un concours de nourriture sans viande, et nous avons participé à une boum.

Le folklore tournait autour des couleurs : le Magicien des couleurs kidnappé par Météoman son apprenti, la destruction d’une machine à créer les couleurs, la manipulation des louveteaux par Météoman avant qu’il ne se fasse arrêter et que son procès ne révèle ses motifs liés au vol de ses idées par le Magicien des couleurs, conduisant à un acquittement.

Pendant le camp, de nombreux louveteaux ont décidé de faire leur promesse devant tout le monde.

RESPONSABLES WANTED !

Vous avez plus de 18 ans, envie de vivre une aventure passionnante: devenez responsable, les louveteaux et les éclais n’attendent que vous.

Contact : Alice ROUX 06 62 81 73 37 aliceroux@live.fr

C’est parti pour les camps d’été des scouts !

Car oui, bonne nouvelle, les camps scouts devraient bien avoir lieu.

Reste à connaitre les prescriptions qui seront imposées par Jeunesse et Sport et les EEUDF, mais les responsables les ont préparés avec entrain et confiance ces deux derniers mois, et ils ont eu raison.

Pour les louveteaux, je vous laisse le découvrir à travers l’article de Louis. Les éclaireurs seront jumelés avec La Celle Saint Cloud et Levallois, et iront dans les Yvelines. Quant aux aînés, vous les découvrirez dans l’article d’Alexandre. Ils iront passer une semaine près de Cergy. Le confinement a un peu distendu les liens, et cette semaine ensemble devrait leur permettre de repartir avec entrain.

Pas de kermesse bien sûr, mais nous avons proposé aux responsables d’activité d’organiser en septembre une petite fête, pour le plaisir de se retrouver et lancer l’année. L’accueil a été favorable. Nous vous en reparlerons lorsque nous en connaitrons les conditions, vous y serez naturellement les bienvenus. D’ici là, les scouts, leurs responsables et le comité de la Maison des Jeunes vous souhaitent à tous un bon été.


 

En direct des scouts aînés

Bonjour,
Vous nous avez peut-être aperçus notamment lors de ventes gâteaux mais nous n’avons pas forcément eu l’occasion de nous présenter. Nous sommes la branche aînée actuelle de Bois-Colombes. Notre équipe se compose de 4 éclaireurs: Timothée (16 ans); Louann (16 ans); Alexandre (16 ans); Romane (17 ans). Nous avons tous commencé les scouts aux louveteaux lorsque nous avions entre 7 et 9 ans. Ainsi nous avions déjà tissé des liens auparavant. Nous sommes également accompagnés de deux responsables: Marion et Lucas qui complètent l’équipe et nous guident sur la route aînée EEUDF (Éclaireurs Éclaireuses Unionistes de France). Ainsi depuis septembre nous nous retrouvons une ou plusieurs fois par mois pour approfondirnotre connaissance de chacun et monter des projets comme notre camp d’été ou le projet final de 2021…
Cependant comme vous tous, le confinement nous a aussi affectés. Nous avons d’abord eu une petite période d’adaptation scolaire qui se résumait à des cours en lignes et des pluies de devoirs maisons. Puis, quelques semaines plus tard, nous avons fait notre première réunion en ligne prenant la forme d’une histoire à choix en coopération. Par la suite, nous avons aussi expérimenté une réunion à l’écrit pour déterminer le lieu de camp de cet été. Ce mode de réunion a le mérite d’être particulièrement efficace mais aussi bien moins joviale.

Alexandre pour le groupe Les Zainés
Que nos ainés se rassurent, leur semaine de camp en juillet
devrait leur permettre de remettre du lien dans leur groupe.


 

Comment garder le contact entre éclaireurs

Le confinement et les sorties annulées ne nous ont pas empêchés de mener à bien notre projet !

Il s’agissait de créer de toute pièce un Escape Game grandeur nature. Ce jeu devait être mis en place à la kermesse au moins de juin de cette année 2020.
L’annulation de la kermesse ne nous a pas empêchés de continuer à construire notre jeu qui sera testé lors de notre grand camp (qui est normalement maintenu!) avec les autres éclaireurs que nous allons rencontrer cet été. Les sorties prévues, comme les réunions qui se font désormais en ligne via Zoom®, une fois par mois. Nous faisons le point sur l’avancement de notre grand jeu. Eclaireurs, comme nos responsables, nous sommes tous présents. C’est avec grand plaisir que nous nous  retrouvons par écran interposé, même si nous avons hâte de tous nous retrouver pour de vrai!
Nous avons également créé un groupe de discussions sur l’application WhatsApp® pour fixer les rendez-vous et prendre des nouvelles de notre groupe.
Ces systèmes nous ont permis de garder contact pendant cette période de confinement pas toujours évident pour des jeunes!
Merci aux responsables d’avoir organisé ces sorties virtuelles!

Anaïs Gonthier,
éclaireuse à la MDJ Bois-Colombes


 

Des nouvelles du camp des louveteaux, cet été

Bonjour à tous ! C’est Louis qui vous parle pour l’équipe de responsables du camp des louveteaux de cet été !

Alors voilà, nous profitons de cette tribune pour vous présenter brièvement le camp (en espérant très fort qu’il puisse avoir lieu).

L’équipe de responsables
elle se compose des responsables louveteaux de l’année, à savoir Cathrin, Raphaël, Théodore et moi-même, et en plus de Jules Nacfer qui sera le chef de camp.

Le lieu
Nous avons trouvé il y a quelques mois de cela un lieu pour le camp: Vernon, dans l’Eure; c’est là que campèrent les éclaireurs l’année dernière.

Le projet pédagogique
Nous souhaitons mettre en place un projet qui tourne autour de trois axes majeurs:
• l’autonomisation des jeunes, car nous pensons que le scoutisme est un moment
important de la vie du jeune et qu’il doit lui permettre de développer son autonomie ;
• le vivre-ensemble, car c’est pour certains la première fois qu’ils vivront dans un groupe qu’ils ne connaissent pas forcément très bien sans voir leur famille;
• enfin, nous voulons les sensibiliser aux gestes de l’écologie au quotidien, car en vivant au milieu de la nature nous jugeons que cela sera facilité.

Pour le folklore
En ce qui concerne le folklore, nous ne pouvons malheureusement pas vous le dévoiler car ce dernier est encore tenu secret par les responsables, et puis il faut bien que nous gardions des choses à raconter après le camp! 

Les louveteaux

Contacts scoutisme

Louvettes & louveteaux (8-12 ans) : Louis Maillot, 07 80 35 26 67
Eclaireuses & éclaireurs (12-16 ans) : Agnès Jourdain, 07 82 20 03 67
Aînées, aînés (16 ans et plus) : Lucas de La Loge, 06 47 81 71 42
Conseiller du groupe local : Alice Roux, 06 62 81 73 37

En savoir + : https://www.eeudf.org/


Zoom sur…

les éclaireuses et éclaireurs de Bois-Colombes ! 
Des nouvelles de l’unité des 12-16 ans

Cette année, pour les éclaireuses et éclaireurs de Bois-Colombes, est placée sous le signe du changement !
En effet, nous avons commencé l’année avec l’arrivée de 13 nouveaux éclais, ce qui compte tout de même pour la moitié des inscrits dans l’unité ! De plus, l’organisation des sorties a elle aussi été bouleversée. Les sorties en unité sont cette année moins nombreuses, au profit de réunions en équipe en autonomie.
L’un des deux projets que « les Zègues », « la Golden Team », « Les Lamas », et « les Patates » vont mener cette année va être présenté à la fête des groupes, en lieu et place du traditionnel sketch. Ils se réunissent donc régulièrement à la Maison des Jeunes en dehors des sorties pour préparer ce moment.
Leur second projet consistera à organiser un week-end d’équipe en autonomie pour le mois de mai. Ils devront trouver un lieu où camper : une nuit en îlede-France, organiser leur trajet en transports en commun et à pied, et même se préparer des jeux et activités. Une explo avant le camp en quelque sorte !

Certaines choses ne changeant pas, nous avons comme toujours profité d’un super week-end de rentrée avec le groupe local pour accueillir les nouveaux dans chaque branche, d’une belle sortie en forêt, du culte avant Noël, de la fête de la soupe et de bons moments à la MDJ. A Noël dernier, les responsables se sont formés : Valentin et Antoine ont ainsi validé haut la main leur BAFA base et perfectionnement.
De plus, Lola a rejoint l’équipe cette année en y apportant sa volonté et sa bonne humeur. Le dernier membre de l’équipe est Léo, qui a repris après Marie le poste de responsable d’unité.

Nous espérons que la suite de l’année sera aussi enthousiasmante !

Amitiés scoutes,
L’équipe des responsables éclais


 

Les nouveaux aînés

Après avoir été louveteaux et éclaireurs, voici venu le moment de rentrer dans la branche aînée !

Composé de neuf jeunes âgés de 16 à 17 ans et deux responsables, nous sommes aujourdhui la nouvelle génération de la branche aînée du groupe local de BoisColombes. Au cours des deux prochaines années, notre objectif est donc de monter un projet fidèle à nos valeurs en tant que groupe.

Afin de réaliser ce projet, notre première étape est de se construire en tant que groupe uni et solidaire autravers dactivités collectives. Avec un groupe aussi conséquent que le nôtre, cela représente une part importante de notre démarche afin dêtre en mesure didentifier les valeurs que nous chercherons à défendre au cours de notre projet.

En parallèle à ces activités, nous cherchons également à récolter des fonds pour financer ce projet. Cest pourquoi, nous vous proposons tout au long des deux prochaines années, nos services pour toute activité nécessitant de la main dœuvre (déménagement, ménage, bricolage, jardinage, et autres) !

Nhésitez pas à nous contacter pour toute information supplémentaire ! Fraternellement,

Meriem, Somyla, PierreAlexandre, Yonah, Joseph, Thomas, Simon, Antoine, Maxence, Romain et Clément.

Contact : Clément Msika : 06 20 01 49 56/ clement.msika@hotmail.fr


 

Bonne année 2017 !

Les membres du comité et le groupe local scout vous adressent
leurs meilleurs vœux pour 2017.

Nous étions nombreux pour souffler les 80 bougies de la
Maison des Jeunes en juin dernier.

Pour que les décennies à venir soient toujours aussi innovantes et
dynamiques, la Maison des Jeunes recherche des bonnes
volontés pour étoffer son comité.

Vous qui aimez cette maison et partagez son projet,
n’hésitez plus : elle vous attend.

Le comité


Message de l’équipe des ainées

De retour de son voyage au Portugal

Ce fut un voyage merveilleux, et nous en sommes revenues avec des étoiles plein les yeux.
Nous avons passé deux semaines dans un refuge de loups, où nous avons pris soin des loups en captivité.


Nous les avons nourris, nous avons veillé à ce qu’ils restent hydratés en cet été particulièrement chaud. Nous avons veillé à ce qu’ils soient heureux et exempts de tout problème. Nous nous sommes également occupés de la maintenance du site, et plus particulièrement de la restauration d’un pan de mur et du nettoyage des lieux.

Ce fut une expérience extraordinaire pour chacune d’entre nous. Nous avons beaucoup appris à tous les niveaux, que ce soit pour nous occuper d’animaux ou pour la vie en groupe. Cette expérience nous a permis de grandir et gagner une maturité, ce que nous n’aurions pu acquérir autrement. Nous avons également profité de notre temps libre pour visiter le Portugal et ses merveilles.


A présent, nous poursuivons notre route sur le chemin du scoutisme et de l’entraide. Coralie et Coline sont responsables louveteaux, Lola s’est orientée vers les éclaireurs. Margaux continue de nous accompagner dans notre envolée.

Nous voudrions remercier le Centre 72 et l’Entraide pour leur soutien. Nous avons hâte de vous faire partager ces fabuleux moments passés dans les montagnes portugaises. Nous réfléchissons à notre témoignage et nous serons ravis de vous y accueillir.

Léquipe des Ainés (2014 2016)


Le scoutisme

Une expérience à part, qui prépare le jeune à sa vie dadulte

Il y a plus de 100 ans un homme sest penché sur les petits dhomme, ces petits êtres que les grands, trop grands, ne voyaient pas. Son nom : Baden Powell. Il décida de leur faire découvrir les valeurs nécessaires pour créer un monde meilleur. Il leur donna un foulard pour leur rappeler de faire une bonne action chaque jour et dœuvrer toujours pour la paix. Il leur demanda de lever 3 doigts et de promettre de respecter 3 principes : avoir toujours un projet dans la vie, rester fidèles et être toujours là pour leurs frères, croire en quelque chose de plus grand, peu importe son nom, car croire, cest avant tout croire que demain peut être meilleur. Nétant pas éternel, il leur confia une mission: apprendre cela aux plus petits queux, une fois quils seraient plus grands.

Le scoutisme était né, et reste aujourdhui avant tout un projet sur lêtre humain. Nous voulons lui enseigner lautonomie et la liberté de penser. Nous voulons lui apprendre à avoir confiance en soi. À être sociable et solidaire, quoi quil arrive. À être conscient et critique. À avoir des valeurs intérieures qui ouvrent à plus large que lui.

Le scoutisme est bien plus quun loisir de plein air. Cest un mouvement pour et par les jeunes, fondé sur le bénévolat et ouvert à toute croyance, qui sadapte à la société daujourdhui, grâce à une méthode universelle comprenant: la relation, laction, la vie en petit groupe, la nature, la découverte, la symbolique, et la loi et la promesse commune à tous les scouts du monde.

Le scoutisme est une expérience à part, qui prépare le jeune à sa vie dadulte : Just scout it !

Hubert Gayet


 

Camps d’été 2016

Le moment idéal pour permettre aux scouts de vivre leur valeurs.

Lété sapproche à grands pas (si, si) et nos trois branches se remettent des festivités des 80 ans de la Maison des Jeunes pour préparer leurs camps. Le camp dété est le point dorgue de lannée, et même laboutissement de deux années de préparatifs pour le projet des aînés.

Un imaginaire ludique, linvitation à se dépasser, un projet dunité, un cadre naturel pour déconnecter de la vie de tous les jours : le camp est le moment idéal pour permettre aux scouts de vivre leurs valeurs et de clôturer leur projet pédagogique. Il sagit aussi dun moment de rencontre : de nombreux camps sont jumelés avec des troupes dautres villes. Cest le temps des grandes activités, comme lexplo(ration) qui permettra aux scouts de découvrir pendant quelques jours la région qui les accueille en camp, les hommes et leurs activités. Cest également un temps de transition, où certains scouts « passeront » à la branche suivante à la rentrée prochaine.

Ce temps de transition et de rencontre existe aussi entre les responsables. Les anciens responsables encadrent et forment les plus jeunes. Cette année, notre groupe local a particulièrement bénéficié de cet accompagnement des anciens. Ils ont permis aux éclaireurs et aux louveteaux de préparer et de partir vers de superbes aventures.

Les louveteaux vont partir près de Poitiers, à Chauvigny, où un grand camp BoisColombes / Rouen / Nancy aura lieu. Les anciens responsables vont coordonner deux souscamps pédagogiques riches daventures. Les éclaireurs vont partir à Montbron près dAngoulême. Les ainés vont aller en mission au Centre de sauvegarde du loup Ibérique, au Portugal.

Dicilà, nous souhaitons à tous daussi belles vacances !

Hubert, Conseiller du Groupe Local


 

Echos du mini-camp de Pâques

Cette année, éclaireurs et louveteaux se sont retrouvés à Jambville : une grande forêt est aménagée pour les troupes et meutes de scouts. Notre campement était juste à côté dun ancien amphithéâtre romain, ce qui a bien plu aux enfants qui ont pu y jouer.

Comme dhabitude au mois davril, le temps a été très changeant ! En quelques minutes nous sommes passés du grand bleu à des grêlons, ce qui a eu leffet bénéfique de faire rire tout le monde, mais globalement nous avons eu du beau temps. Ce qui a été très propice à notre traditionnelle « veillée trappeur » du samedi soir, repas cuit entièrement au feu de bois. Après quelques difficultés pour lallumage, nous avons tout de même réussi à faire prendre forme à notre feu. Au menu : saucisses, cuisses de poulet, pommes de terre, bananes au chocolat et chamallows grillés pour finir en beauté.

Limaginaire dans lequel nous avons plongé les enfants était dans la continuité du weekend précédent, au croisement entre le livre de la jungle et une école de ninja au service dun moine un peu perdu. Les enfants ont dû mettre fin à une injustice : après avoir découvert un empoisonnement, il a fallu déterminer le coupable, lattraper (ce qui nest pas une mince affaire avec la malice du ninja expérimenté) et le punir de façon équitable. Nous avons commencé par un moment de réflexion sur la notion de punition, puis chaque groupe a proposé une peine qui lui semblait adaptée. Les jurys se sont prononcés sur une semaine au chevet du malade, et un goûter général pour la réparation du mal causé à la société.

Avec cette activité, nous espérons avoir fait comprendre aux enfants quil est nécessaire de peser le pour et le contre avant dagir ou de punir, réflexion qui nous semblait importante pour le bon fonctionnement de la vie en communauté.

Les responsables Louveteaux


 

Fête des groupes 2016

Placée sous le signe de la participation du public et du déguisement

Il sagit de principes éducatifs que nous mettons en œuvre avec toujours autant de plaisir. Nous étions ravis dy faire participer les parents. Les louveteaux ont débuté le spectacle de manière originale : ils ont joué des scènes mythiques de différents films quil sagissait de retrouver. Je vous laisse méditer quelques instants sur cet exemple.

Tous les indices sont là : le décor, les déguisements, et la bonne humeur des comédiens. Et oui, il sagit bien de StarWars !
Toutes les scènes ont été très réussies. Le public y a pris un réel plaisir, d
autant que cette année, malgré labsence destrade, il avait une très bonne visibilité et on entendait parfaitement les dialogues. Une expérience à renouveler chaque année !

Puis les éclaireurs ont également fait participer le public lors de matchs dimprovisation et dun jeu de questions inspiré de la famille en or.
Nous avons ensuite remercié les parents
coup de main pour leurs actions le long de lannée : aide à la préparation, décors, sonoLes parents délégués et les membres du groupe local se sont vus remettre le foulard de notre unité : quel beau symbole !

En fin de soirée, les aînées nous ont présenté létat de leur projet, quasiment finalisé : elles vont aller aider pendant 2 semaines le Centre de sauvegarde du loup ibérique au Portugal. Nous leurs souhaitons un beau projet au sanctuaire des loups !

Oui, la famille du scoutisme est bel et bien une famille en or !

Hubert, Conseiller du Groupe Local de BoisColombes


 

Des pizzas scoutes

Des pizzas au feu de bois… humide.

Est-il possible, pour des scouts qui campent en pleine forêt sous la pluie de manger des pizzas ? Oui ! Avec un four façon scout : le four Gamelle. Après l’installation sur le lieu de camp et le goûter, lancez les jeunes dans le ramassage du bois dans la forêt. Il faut produire un grand feu avec un maximum de braises.

Bois et sol mouillés : pas de panique ! Un groupe chargé de ramasser des brindilles, un autre du petit bois, le troisième commis aux gros morceaux de bois et le dernier à la scie pour débiter les branches longues. En une heure vos tas sont hauts et beaux. Recouvrez-les d’une bâche pour la nuit.

Le lendemain, votre tas de bois a (un peu) séché. Délimitez le rayon du feu à l’aide de cailloux. Avec de grosses buches, faites une structure en pyramide.
A
l’intérieur, tapissez le sol de fines brindilles et faites un petit tipi en brindilles. Avec une feuille de papier sec, allumez le feu.

Côté cuisine, les scouts découpent poivrons, champignons, jambons, mozzarella en petit morceaux. Ils étalent la pâte à pizza sur des moules, ajoutent de la tomate et répartissent les ingrédients à leur envie. Il est temps de faire cuire la première pizza. Écartez les braises à l’aide d’une pelle, à même le sol, posez votre pizza, recouvrez-la d’un plat-carré plus large et recouvrez le tout de braises. Cinq minutes suffisent par pizza. Nous en avons fait 12.

Complètement dubitatifs au départ, les 39 jeunes et les 7 responsables ont fortement apprécié leurs parts de pizza « camp » dans leur assiettes au déjeuner, le dimanche de leur week-end à Jambville.

Marie, responsable d’unité éclaireurs


 

Bienvenue, Alice !

Depuis la fin de l’année dernière, nous avons le plaisir d’accueillir une nouvelle responsable louveteaux Alice Boyreau. Hubert Gayet l’a interviewée.

Peux-tu nous dire qui tu es en quelques mots ?

Je m’appelle Alice, j’ai 17 ans et bientôt 18.

C’est moi à droite avec ma meilleure copine !

Je suis lycéenne, actuellement en terminale littéraire au lycée Albert Camus.
D’où viens-tu ? As-tu déjà une expérience du scoutisme !

Je viens de la ville de Bois-Colombes. En terme de scout, je viens du groupe laïc Charcot de Bois-Colombes – Bécon les Bruyères.

Qu’estce qui t’as donné envie de devenir responsable ?

Tout simplement parce que j’étais devenue trop grande pour être encadrée ! Par conséquent j’ai choisi de m’aventurer dans le monde des responsables, puis dès les premiers jours, j’ai été super bien accueillie par les autres membres de l’équipe pédagogique. Il y a tout de suite eu une bonne ambiance et j’y ai pris goût. De plus, ça apporte beaucoup, car on apprend autant que les enfants, on a des objectifs, une organisation précise, mais avant tout ça apporte beaucoup de plaisir de transmettre les expériences.

Pourquoi responsable des louveteaux plutôt que des éclés ?

La première raison est mon âge, certains éclaireurs ont seulement un an de moins que moi, donc que ce soit pour eux ou pour moi, ça rend les choses un peu plus compliquées. Puis j’adore les enfants, rien qu’à la première sortie, il y a eu une sorte de petite alchimie qui fait que ça m’a donné envie de revenir, c’est un vrai plaisir de partager des moments avec eux… autant qu’avec les éclaireurs bien sûr 🙂

Alice et Hubert


L’Esprit Scout

Qui n’a jamais été scout peut avoir du mal à comprendre l’esprit scout. Mais qu’est-ce donc que l’esprit scout ?

 

Cest une attitude, un état d’esprit qui guide nos actions. Le but poursuivi par le scoutisme est simple et enrichissant : tout en s’amusant, le scout est partie prenante de son éducation.

Le jeune scout va retrouver des copains, découvrir de nouvelles activités, faire des jeux salissants dans la forêt… Plus ou moins excité, plus ou moins facilement à l’aise, il va découvrir au fur et à mesure des activités : des temps forts, faciles ou difficiles, des paroles de chefs, il va suivre l’exemple des scouts plus expérimentés, commencer à comprendre qu’il y avait derrière le scoutisme autre chose que les jeux, les blagues ou le plaisir égoïste.

Il y a chez les scouts d’autres choses bien plus profondes : la vie en harmonie avec son environnement et son entourage, l’amitié et l’amour de son prochain, la liberté de choix et l’esprit d’ouverture, l’engagement personnel et le don de soi.

Et bien l’esprit scout, c’est tout cela.

Évidemment, ce sont de bien grands mots pour de si petites épaules, mais combien nécessaires surtout dans notre société actuelle… Mais les jeunes sont pleins de ressources et savent faire preuve de cet état d’esprit.

Baden-Powel, le père du scoutisme, nous donnait à méditer son dernier message : « L’étude de la nature vous apprendra que Dieu a créé des choses belles et merveilleuses afin que vous en jouissiez. Contentez-vous de ce que vous avez et faites-en le meilleur usage possible. Regardez le beau côté des choses plutôt que le côté sombre. »

Sur cette belle idée, l’ensemble du groupe local se joint à moi pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année, une excellente année 2016 et beaucoup de bonheur !

Fraternellement,

Hubert, conseiller du groupe local de Bois-Colombes


 

Des nouvelles de la branche aînée !

La branche aînée des EEUDF de Bois-Colombes a participé à Canaan du 26 octobre au 1er novembre l’Aveyron.

Qu’est-ce que Canaan ? C’est un grand rassemblement national destiné aux aînés de 16 à 19 ans des scouts unionistes de France. Nous y sommes allées pour rencontrer d’autres aînés, apprendre de leurs expériences et partager les nôtres.
Finalement, sur place, nous nous sommes retrouvés avec 400 autres scouts
tous hyper motivés, pleins d’idées ! Ensemble nous avons rêvé d’une Utopie, on s’est battu pour elle et finalement… nous l’avons construite. Nous sommes arrivés à un monde meilleur : des hommes qui se protègent eux-mêmes et qui protègent leur planète. Une vraie Utopie scout !

Ce rassemblement nous a aussi permis d’échanger sur notre projet avec d’autres et de le développer. Chacune d’entre nous étant révoltée contre la maltraitance, le braconnage et la pollution environnementale, nous avons donc décidé de nous orienter vers la protection animale et l’éducation à celle-ci.

Voilà donc un camp de cinq jours qui nous a permis de réfléchir et de faire avancer notre projet. Nous en sommes très contentes !

Nous avançons doucement mais sûrement sur ce projet qui nous tient à cœur et nous continuerons de vous informer au fur et à mesure ! A bientôt !

Coralie Pour la branche aînée de Bois-Colombes