Vivre ensemble Louveteaux

Découvrez la première vidéo du camp 2014 des Louveteaux : Vivre ensemble !


 

Les ainés de retour d’Arménie

Le groupe scout de la branche Aînés de Bois-Colombes est parti 17 jours en Arménie au mois d’août et en est revenu pour vous raconter ce voyage.

La première semaine nous vivions dans la capitale, à Erevan, accueillis dans une famille.

Nous avons travaillé dans un internat à Vardachen pour remettre des chambres à neuf en compagnie des enfants. L’après-midi, nous visitions l’inépuisable patrimoine de l’Arménie et nous échangions avec les arméniens. En effet, grâce à SPFA (Solidarité Protestante France Arménie) nous étions sans cesse en contact avec de jeunes arméniennes.

La deuxième semaine nous avons changé de lieu. La ville d’Etchmiadzin habite le siège de l’Eglise apostolique arménienne mais aussi une association familiale du nom de la croix arménienne où nous logions.

Là nous avons creusé la terre pour faire une conduite d’eau dans le petit centre de théâtre qui appartenait à cette association. Nous avons aussi rencontré le club francophone de la ville.

L’Arménie est un pays d’accueil avec un patrimoine historique d’une grande richesse. Mais c’est aussi un pays en échec économique avec 50 % de chômage, où les femmes ont peu de droits et où les handicapés et les personnes âgées ne sont que trop peu pris en charge (il n’existe que deux centres pour enfants handicapés dans toute l’Arménie). Après ce voyage nous sommes venus à la conclusion que la France et l’Arménie sont liés d’une amitié qu’il faut entretenir.

Pour poursuivre cet échange, nous vous invitons à notre soirée de témoignage le 22 novembre à La Maison des Jeunes à partir de 18 heures ainsi qu’au culte « spécial Arménie » organisé le dimanche 23 Novembre au centre 72.

Le groupe des aînés 2012-2014


 

Week-end du groupe local

L’année scout reprend et pour ce faire, rien de mieux qu’un week-end de groupe local pour se retrouver tous ensemble :
comprenez un week-end rassemblant tous les jeunes et responsables du groupe local de Bois Colombes.
Les louveteaux, les éclaireurs ainsi que deux groupes d’aînés, l’un tout juste constitué et l’autre en fin d’aventure, se sont donc retrouvé le week-end du 27 et 28 septembre dernier.
Ils sont ainsi partis à la recherche d’un mystérieux arbre qui faisait la convoitise de bon nombre d’entre eux. Après s’être répartis en équipe mixte, mélangeant louveteaux, éclaireurs et aînés, ils ont rassemblés leur force dans un grand jeu d’affrontement de nuit.
Au petit matin, la nuit portant conseil, ils ont rassemblé les clefs de l’espace afin d’ouvrir un passage vers le précieux arbre. C’était sans compter avec l’intervention d’horribles trolls qui tentèrent de leur bloquer le chemin. Cependant, grâce à une coopération hors pair, les jeunes en sont venus à bout et ont pu atteindre le précieux sésame.
C’est grâce à l’aide précieuse des anciens aînés, que nous avons pu organiser des activités diverses et variées.
Le week-end s’est donc bien déroulé, la météo nous ayant accordé un dernier soleil pour clore l’été.
Notre volonté de créer du lien entre les membres des différentes branches du groupe local a porté ses fruits et nous attendons avec impatience de pouvoir repartir en week-end tous ensemble.

Nous vous souhaitons (tardivement) à tous une bonne rentrée ,
L’équipe de responsables éclaireurs.


 

Scoutisme année 2014-2015

Inscriptions :

Cette année les inscriptions se dérouleront le dimanche 21 septembre à 18h à la Maison des Jeunes (50 rue Raspail 92270 Bois-Colombes).
Accès : http://www.mdjboiscolombes.fr/plan_d_acces

Contact :

- Hubert Gayet pour le groupe local : 06 60 20 58 30
- Mathilde Soubeyran pour les louveteaux de 8 à 12 ans : 06 86 78 90 22
- Lucas De La Loge pour les éclaireurs de 12 à 16 ans : 06 47 81 71 42
- Margaux Thielin pour la branche aînée de 16 à 18 ans : 06 82 00 34 62


 

Journal de bord

Extrait de l’histoire à vivre, écrite par  les louveteaux, qui a servi de fil conducteur à leurs activités de l’année. Elle est même parue en livre !

On a fait plusieurs petits groupes, les sizaines. Y’avait chaque insecte qui nous faisait faire un entrainement. Nous, on est passé en premier chez la mouche Patouche. Elle nous faisait faire des combats de coussins. Après chez Isabelle pour danser.

On est allé faire de l’équilibre sur les pieds chez l’abeille Mireille. Ensuite, on est allé chez la sauterelle Marc-Aurèle. On a fait un jeu qui s’appelle le twister. Ensuite y’a eu le bzz bzz bzz (rass des insectes). On était 2 sizaines. On se mettait en chenille et on devait toucher la queue de l’autre. On a fait un jeu d’œuf après. Il ne fallait pas faire tomber l’œuf de la cuillère.

 

Les termites nous ont interrompus ! Et ils nous ont demandé en duel. On devait marcher les pieds attachés et on pouvait pas faire plus de 3 pas avec la balle. Le but, c’était de marquer chez l’adversaire. On a gagné !!! Mais c’était des bébés termites et ils nous ont dit qu’ils appelleraient leurs parents.

Ce matin nous nous trouvions dans le jardin avec Marc-Aurèle, occupé à faire un mélimélo main puis un ninja, quand soudain 3 grosses et moches termites sont arrivées d’un seul coup d’un seul et nous ont volé nos kaplas pour faire leur nid.

Marc-Aurèle nous a expliqué qu’il fallait jouer selon leurs règles :

des saboteurs peuvent rentrer dans le camp de termites pour récupérer des kaplas, des attaquants occupés à protéger les saboteurs, les lanceurs qui lançaient des tours des termites, des ouvriers qui construisaient notre camp et défendaient celui-ci, pour finir le termicide qui piégeait les termites comme un insecticide.

 

Nous avons après moultes efforts réussi à construire notre nid en détruisant le leur. Après la grosse défaite subie, les termites sont partis en promettant de venger leurs enfants et leur défaite. Pour fêter notre victoire, nous avons chanté « les insectes sont nos amis ».

Les louveteaux de la meute de Bois-Colombes

Le premier épisode de cette histoire est déjà paru dans le numéro 368 de janvier 2014 de Notre Effort.

« Les insectes sont nos amis »
Mélodie chantée par Les Inconnus
Refrain
Les insectes sont nos amis
Il faut les aimer aussi
Mais connaissez-vous les noms
De nos nouveaux compagnons
Laissez-moi vous présenter
Nos bébêtes préférées
3- Et moi je suis Isabelle
La dynamique coccinelle
J’ai toujours plein d’idées
Pour qu’on puisse se dépenser
1- Moi je m’appelle Mireille
Je suis une petite abeille
Mais si vous me titillez
Je peux vite m’énerver
4- Wesh les mecs, moi c’est Patouche
Paraîtrait que je suis une mouche
J’aime tout c’qui est bling-bling
Et surtout danser le swing
2- Mon p’tit nom c’est Marc-Aurèle
Le plus dur des sauterelles
Et surtout mon gars n’crois pas
Que tu sautes plus haut que moi
5- Et la plus belle c’est Angèle
La plus drôle des sauterelles
Si les termites vous attaquent
Elle va les tripatouiller

 

Groupe Local de Bois-Colombes

Retrouvez le réseau social des scouts de Bois-Colombes sur http://rs.mdjboiscolombes.fr !


 

Mini-camp du 12 au 15 avril

Séjour sur une planète inconnue

Pendant les vacances de Pâques, les jeunes EEUdF d'Asnières-Bois-Colombes sont partis tous ensemble, louveteaux, éclaireurs et ainés. Nous rencontrons Joseph, un éclaireur de 13 ans qui a participé à ce camp.

- Alors comment tout cela a-t-il commencé ?
On est arrivé sur le lieu de camp en bus et ensuite nous sommes allés dans une base de lancement : en passant sous une bâche, on a pu partir dans l'espace. On a ainsi atterri sur une planète inconnue où les ewooks nous ont accueillis. Nous avons ensuite passé l'après-midi à nous installer sur cette planète : nous avons bâti notre camp avec nos tentes ainsi que des tables en trépieds pour que les louveteaux et les éclaireurs puissent travailler ensemble.

- Et que s'est il passé le lendemain ?
Nous avons été capturé par des individus de la planète qui nous ont enfermé dans des arènes : nous avons donc dû nous battre afin de survivre. L'arène était divisée en 4 enclos depuis lesquels nous nous lancions des balles. Si nous étions touchés, nous devions aller en prison avant de pouvoir en ressortir en touchant une personne d'une autre équipe. Heureusement nous avons finalement reçu un appel de la terre qui nous expliquait les points faibles des méchants et nous avons ainsi pu nous en débarrasser. Durant l'après-midi, nous avons ensuite construit un hoverboard (sorte de plateforme en bois) afin de nous protéger de ces derniers et pouvoir retourner sur la terre.

- Et vous avez réussi ?
Oui ! Les éclaireurs sont partis à la recherche d'un carburant afin de pouvoir décoller avec l'hoverboard. Ils sont partis pour une randonnée le lundi et après l'avoir trouvé nous avons pu repartir le lendemain. Nous sommes ainsi rentrés sur terre et nous avons pu retrouver nos parents le mardi soir après que notre navette nous a ramené de la base de lancement.


 

Encore du changement chez les aînés !

L’équipe des aînés adapte son projet mais maintient le cap.

Après une tentative de partenariat avec l'association Sepanguy qui agit sur la thématique de l'eau en Guyane, nous nous sommes finalement tournés vers une autre organisation : le Défap. Service protestant de mission, en France comme à l'étranger, le Défap organise son action autour de problématiques universelles, dont certaines nous tiennent particulièrement à cœur, notamment la protection de l'environnement.

Nous avons d'abord envisagé de travailler ensemble autour d'un projet en Guyane, mais il s'est avéré que leur action sur place n'était pas assez développée pour nous permettre de les aider, et le temps qu'il nous restait ne nous permettait pas d'organiser un projet aussi loin.

En revanche, nous sommes en discussion avec eux, car il est envisageable de pouvoir agir contre la désertification du Maroc !

Il nous reste encore à savoir si l'envoyé du Défap sera sur place au mois d'août, et si c'est le cas, direction le désert marocain !

Nous vous en avons parlé au cours du délicieux repas que nous vous
avons préparé le soir de la kermesse : des spécialités marocaines cuisinées
avec amour.

Nous vous engageons, à nouveau, à nous contacter si vous avez besoin d'aide pour des travaux, des gardes d'enfants, du jardinage, des peintures de portail et autres passe-temps amusants que vous ne tenez pas à exécuter, afin de nous aider dans ce projet !

Fraternellement, l'équipe des aînés
Vous pouvez nous contacter par mail Valentin.spach@orange.fr ou par téléphone 06 31 76 69 59


 

Des fourmis en Guyane ?

Nous sommes donc le groupe aîné de Bois-Colombes : « Les Fourmis- Pygmalions ». Notre projet se déroulera à l’été 2014 en Guyane, autour de la thématique de l’eau. Beaucoup d’interrogations ont été générées par ce nom. Nous nous proposons donc de vous expliquer l’origine de ce nom et ce qu’il signifie pour nous. J’ai demandé aux membres du groupe de donner la signification personnelle du nom en une ou deux phrases :

- Louise : « Les Fourmis - Pygmalions, ça représente pour moi la persévérance et la force ». En effet, une fourmi peut porter jusqu’à 60 fois son poids !

- Zoé : « Fourmis parce que même si notre action paraît minuscule dans ce vaste monde, c’est le début du changement ! Et Pygmalions, ça sonne vraiment trop bien ». Petite précision : dans la mythologie grecque, Pygmalion était un sculpteur passionné par son travail. Aujourd’hui le mot signifie « personne amoureuse d’une autre et qui la conseille et la façonne pour la conduire au succès ». Nous cherchons donc à valoriser la dévotion, la passion, le don de soi. Notre projet, nous le façonnons de nos mains et nous faisons tout pour qu’il soit un succès.

- Aymeric : « Les Fourmis-Pygmalions c’est, premièrement un groupe de personnes engagées, c’est une action collective, visant la découverte et l’échange, ancrée sur une base de solidarité et d’entraide ». Nous sommes un groupe unis derrière ce nom. Nous l’avons choisi pour son originalité, sa candeur. Nous nous identifions à ce nom car il nous plait et je l’espère, à vous aussi !

Nous vous rappelons que nous sommes à votre disposition pour des travaux en tous genres. Le printemps est là, si votre jardin a besoin de main d’œuvre, n’hésitez pas !

Contactez nous par mail Valentin.spach@orange.fr ou par téléphone 06 31 76 69 59.


 

Pages