Zoom sur...

les éclaireuses et éclaireurs de Bois-Colombes ! 
Des nouvelles de l’unité des 12-16 ans

Cette année, pour les éclaireuses et éclaireurs de Bois-Colombes, est placée sous le signe du changement !
En effet, nous avons commencé l’année avec l’arrivée de 13 nouveaux éclais, ce qui compte tout de même pour la moitié des inscrits dans l’unité ! De plus, l’organisation des sorties a elle aussi été bouleversée. Les sorties en unité sont cette année moins nombreuses, au profit de réunions en équipe en autonomie.
L’un des deux projets que « les Zègues », « la Golden Team », « Les Lamas », et « les Patates » vont mener cette année va être présenté à la fête des groupes, en lieu et place du traditionnel sketch. Ils se réunissent donc régulièrement à la Maison des Jeunes en dehors des sorties pour préparer ce moment.
Leur second projet consistera à organiser un week-end d’équipe en autonomie pour le mois de mai. Ils devront trouver un lieu où camper : une nuit en îlede-France, organiser leur trajet en transports en commun et à pied, et même se préparer des jeux et activités. Une explo avant le camp en quelque sorte !

Certaines choses ne changeant pas, nous avons comme toujours profité d’un super week-end de rentrée avec le groupe local pour accueillir les nouveaux dans chaque branche, d’une belle sortie en forêt, du culte avant Noël, de la fête de la soupe et de bons moments à la MDJ. A Noël dernier, les responsables se sont formés : Valentin et Antoine ont ainsi validé haut la main leur BAFA base et perfectionnement.
De plus, Lola a rejoint l’équipe cette année en y apportant sa volonté et sa bonne humeur. Le dernier membre de l’équipe est Léo, qui a repris après Marie le poste de responsable d’unité.

Nous espérons que la suite de l’année sera aussi enthousiasmante !

Amitiés scoutes,
L’équipe des responsables éclais


 

Les nouveaux aînés

Après avoir été louveteaux et éclaireurs, voici venu le moment de rentrer dans la branche aînée !

Composé de neuf jeunes âgés de 16 à 17 ans et deux responsables, nous sommes aujourdhui la nouvelle génération de la branche aînée du groupe local de Bois-Colombes. Au cours des deux prochaines années, notre objectif est donc de monter un projet fidèle à nos valeurs en tant que groupe.

Afin de réaliser ce projet, notre première étape est de se construire en tant que groupe uni et solidaire autravers dactivités collectives. Avec un groupe aussi conséquent que le nôtre, cela représente une part importante de notre démarche afin dêtre en mesure didentifier les valeurs que nous chercherons à défendre au cours de notre projet.

En parallèle à ces activités, nous cherchons également à récolter des fonds pour financer ce projet. Cest pourquoi, nous vous proposons tout au long des deux prochaines années, nos services pour toute activité nécessitant de la main dœuvre (déménagement, ménage, bricolage, jardinage, et autres) !

Nhésitez pas à nous contacter pour toute information supplémentaire ! Fraternellement,

Meriem, Somyla, Pierre-Alexandre, Yonah, Joseph, Thomas, Simon, Antoine, Maxence, Romain et Clément.

Contact : Clément Msika : 06 20 01 49 56/ clement.msika@hotmail.fr


 

Bonne année 2017 !

Les membres du comité et le groupe local scout vous adressent
leurs meilleurs vœux pour 2017.

Nous étions nombreux pour souffler les 80 bougies de la
Maison des Jeunes en juin dernier.

Pour que les décennies à venir soient toujours aussi innovantes et
dynamiques, la Maison des Jeunes recherche des bonnes
volontés pour étoffer son comité.

Vous qui aimez cette maison et partagez son projet,
n’hésitez plus : elle vous attend.

Le comité


 

Message de l’équipe des ainées

De retour de son voyage au Portugal

Ce fut un voyage merveilleux, et nous en sommes revenues avec des étoiles plein les yeux.
Nous avons passé deux semaines dans un refuge de loups, où nous avons pris soin des loups en captivité.

 

Nous les avons nourris, nous avons veillé à ce quils restent hydratés en cet été particulièrement chaud. Nous avons veillé à ce quils soient heureux et exempts de tout problème. Nous nous sommes également occupés de la maintenance du site, et plus particulièrement de la restauration dun pan de mur et du nettoyage des lieux.

 

Ce fut une expérience extraordinaire pour chacune dentre nous. Nous avons beaucoup appris à tous les niveaux, que ce soit pour nous occuper danimaux ou pour la vie en groupe. Cette expérience nous a permis de grandir et gagner une maturité, ce que nous naurions pu acquérir autrement. Nous avons également profité de notre temps libre pour visiter le Portugal et ses merveilles.

A présent, nous poursuivons notre route sur le chemin du scoutisme et de lentraide. Coralie et Coline sont responsables louveteaux, Lola sest orientée vers les éclaireurs. Margaux continue de nous accompagner dans notre envolée.

Nous voudrions remercier le Centre 72 et lEntraide pour leur soutien. Nous avons hâte de vous faire partager ces fabuleux moments passés dans les montagnes portugaises. Nous réfléchissons à notre témoignage et nous serons ravis de vous y accueillir.

Léquipe des Ainés (2014 - 2016)


 

Le scoutisme

Une expérience à part, qui prépare le jeune à sa vie dadulte

Il y a plus de 100 ans un homme sest penché sur les petits dhomme, ces petits êtres que les grands, trop grands, ne voyaient pas. Son nom : Baden Powell. Il décida de leur faire découvrir les valeurs nécessaires pour créer un monde meilleur. Il leur donna un foulard pour leur rappeler de faire une bonne action chaque jour et dœuvrer toujours pour la paix. Il leur demanda de lever 3 doigts et de promettre de respecter 3 principes : avoir toujours un projet dans la vie, rester fidèles et être toujours là pour leurs frères, croire en quelque chose de plus grand, peu importe son nom, car croire, cest avant tout croire que demain peut être meilleur. Nétant pas éternel, il leur confia une mission: apprendre cela aux plus petits queux, une fois quils seraient plus grands.

Le scoutisme était né, et reste aujourdhui avant tout un projet sur lêtre humain. Nous voulons lui enseigner lautonomie et la liberté de penser. Nous voulons lui apprendre à avoir confiance en soi. À être sociable et solidaire, quoi quil arrive. À être conscient et critique. À avoir des valeurs intérieures qui ouvrent à plus large que lui.

Le scoutisme est bien plus quun loisir de plein air. Cest un mouvement pour et par les jeunes, fondé sur le bénévolat et ouvert à toute croyance, qui sadapte à la société daujourdhui, grâce à une méthode universelle comprenant: la relation, laction, la vie en petit groupe, la nature, la découverte, la symbolique, et la loi et la promesse commune à tous les scouts du monde.

Le scoutisme est une expérience à part, qui prépare le jeune à sa vie dadulte : Just scout it !

Hubert Gayet


 

Camps d’été 2016

Le moment idéal pour permettre aux scouts de vivre leur valeurs.

Lété sapproche à grands pas (si, si) et nos trois branches se remettent des festivités des 80 ans de la Maison des Jeunes pour préparer leurs camps. Le camp dété est le point dorgue de lannée, et même laboutissement de deux années de préparatifs pour le projet des aînés.

Un imaginaire ludique, linvitation à se dépasser, un projet dunité, un cadre naturel pour déconnecter de la vie de tous les jours : le camp est le moment idéal pour permettre aux scouts de vivre leurs valeurs et de clôturer leur projet pédagogique. Il sagit aussi dun moment de rencontre : de nombreux camps sont jumelés avec des troupes dautres villes. Cest le temps des grandes activités, comme lexplo(ration) qui permettra aux scouts de découvrir pendant quelques jours la région qui les accueille en camp, les hommes et leurs activités. Cest également un temps de transition, où certains scouts « passeront » à la branche suivante à la rentrée prochaine.

Ce temps de transition et de rencontre existe aussi entre les responsables. Les anciens responsables encadrent et forment les plus jeunes. Cette année, notre groupe local a particulièrement bénéficié de cet accompagnement des anciens. Ils ont permis aux éclaireurs et aux louveteaux de préparer et de partir vers de superbes aventures.

Les louveteaux vont partir près de Poitiers, à Chauvigny, où un grand camp Bois-Colombes / Rouen / Nancy aura lieu. Les anciens responsables vont coordonner deux sous-camps pédagogiques riches daventures. Les éclaireurs vont partir à Montbron près dAngoulême. Les ainés vont aller en mission au Centre de sauvegarde du loup Ibérique, au Portugal.

Dici-là, nous souhaitons à tous daussi belles vacances !

Hubert, Conseiller du Groupe Local


 

Echos du mini-camp de Pâques

Cette année, éclaireurs et louveteaux se sont retrouvés à Jambville : une grande forêt est aménagée pour les troupes et meutes de scouts. Notre campement était juste à côté dun ancien amphithéâtre romain, ce qui a bien plu aux enfants qui ont pu y jouer.

Comme dhabitude au mois davril, le temps a été très changeant ! En quelques minutes nous sommes passés du grand bleu à des grêlons, ce qui a eu leffet bénéfique de faire rire tout le monde, mais globalement nous avons eu du beau temps. Ce qui a été très propice à notre traditionnelle « veillée trappeur » du samedi soir, repas cuit entièrement au feu de bois. Après quelques difficultés pour lallumage, nous avons tout de même réussi à faire prendre forme à notre feu. Au menu : saucisses, cuisses de poulet, pommes de terre, bananes au chocolat et chamallows grillés pour finir en beauté.

Limaginaire dans lequel nous avons plongé les enfants était dans la continuité du week-end précédent, au croisement entre le livre de la jungle et une école de ninja au service dun moine un peu perdu. Les enfants ont dû mettre fin à une injustice : après avoir découvert un empoisonnement, il a fallu déterminer le coupable, lattraper (ce qui nest pas une mince affaire avec la malice du ninja expérimenté) et le punir de façon équitable. Nous avons commencé par un moment de réflexion sur la notion de punition, puis chaque groupe a proposé une peine qui lui semblait adaptée. Les jurys se sont prononcés sur une semaine au chevet du malade, et un goûter général pour la réparation du mal causé à la société.

Avec cette activité, nous espérons avoir fait comprendre aux enfants quil est nécessaire de peser le pour et le contre avant dagir ou de punir, réflexion qui nous semblait importante pour le bon fonctionnement de la vie en communauté.

Les responsables Louveteaux


 

Fête des groupes 2016

Placée sous le signe de la participation du public et du déguisement

Il sagit de principes éducatifs que nous mettons en œuvre avec toujours autant de plaisir. Nous étions ravis dy faire participer les parents. Les louveteaux ont débuté le spectacle de manière originale : ils ont joué des scènes mythiques de différents films quil sagissait de retrouver. Je vous laisse méditer quelques instants sur cet exemple.

Tous les indices sont là : le décor, les déguisements, et la bonne humeur des comédiens. Et oui, il sagit bien de StarWars !
Toutes les scènes ont été très réussies. Le public y a pris un réel plaisir, d
autant que cette année, malgré labsence destrade, il avait une très bonne visibilité et on entendait parfaitement les dialogues. Une expérience à renouveler chaque année !

Puis les éclaireurs ont également fait participer le public lors de matchs dimprovisation et dun jeu de questions inspiré de la famille en or.
Nous avons ensuite remercié les parents
coup de main pour leurs actions le long de lannée : aide à la préparation, décors, sono... Les parents délégués et les membres du groupe local se sont vus remettre le foulard de notre unité : quel beau symbole !

En fin de soirée, les aînées nous ont présenté létat de leur projet, quasiment finalisé : elles vont aller aider pendant 2 semaines le Centre de sauvegarde du loup ibérique au Portugal. Nous leurs souhaitons un beau projet au sanctuaire des loups !

Oui, la famille du scoutisme est bel et bien une famille en or !

Hubert, Conseiller du Groupe Local de Bois-Colombes


 

Des pizzas scoutes

Des pizzas au feu de bois... humide.

Est-il possible, pour des scouts qui campent en pleine forêt sous la pluie de manger des pizzas ? Oui ! Avec un four façon scout : le four Gamelle. Après l’installation sur le lieu de camp et le goûter, lancez les jeunes dans le ramassage du bois dans la forêt. Il faut produire un grand feu avec un maximum de braises.

Bois et sol mouillés : pas de panique ! Un groupe chargé de ramasser des brindilles, un autre du petit bois, le troisième commis aux gros morceaux de bois et le dernier à la scie pour débiter les branches longues. En une heure vos tas sont hauts et beaux. Recouvrez-les d’une bâche pour la nuit.

Le lendemain, votre tas de bois a (un peu) séché. Délimitez le rayon du feu à l’aide de cailloux. Avec de grosses buches, faites une structure en pyramide.
A
l’intérieur, tapissez le sol de fines brindilles et faites un petit tipi en brindilles. Avec une feuille de papier sec, allumez le feu.

Côté cuisine, les scouts découpent poivrons, champignons, jambons, mozzarella en petit morceaux. Ils étalent la pâte à pizza sur des moules, ajoutent de la tomate et répartissent les ingrédients à leur envie. Il est temps de faire cuire la première pizza. Écartez les braises à l’aide d’une pelle, à même le sol, posez votre pizza, recouvrez-la d’un plat-carré plus large et recouvrez le tout de braises. Cinq minutes suffisent par pizza. Nous en avons fait 12.

Complètement dubitatifs au départ, les 39 jeunes et les 7 responsables ont fortement apprécié leurs parts de pizza « camp » dans leur assiettes au déjeuner, le dimanche de leur week-end à Jambville.

Marie, responsable d’unité éclaireurs


 

Pages